Propriétés De Charme Et De Caractère En ANJOU
30 mai

On n’achète plus une maison de maître en Anjou avec un prêt transférable !

AdobeStock_134237675

En mai, une quinzaine de banques ont encore baissé leurs taux de crédit de 0,10 % à 0,20 %. Les banques restent donc en forte conquête de clientèle, quitte à réduire légèrement les marges sur les crédits qu’elles accordent, mais en restant quand même attentives à leur rentabilité. Ainsi, de nouvelles banques, nationale et régionale, viennent d’annoncer la suppression de la possibilité de transférer leurs prêts immobiliers… Pour rappel : cette option permet de conserver son prêt obtenu à des conditions attractives pour une future acquisition avec l’avantage de garder le taux de son crédit.
Compte tenu du niveau actuel des taux et d’une éventuelle remontée à moyen ou long terme, cette option qui n’est plus aujourd’hui proposée que par une poignée de banques peut être très avantageuse pour les emprunteurs, mais devenir coûteuse pour les banques, faisant peser un vrai risque sur la rentabilité future des prêts qu’elles accordent…

« Avec une éventuelle remontée des taux des marchés financiers à moyen ou long terme, il est difficilement tenable pour une banque de s’engager à maintenir un taux de crédit très avantageux sur une future acquisition qui interviendra dans 7 à 10 ans…, analyse Sandrine Allonier, porte-parole du réseau de courtage Vousfinancer  Les banques proposent actuellement des taux qu’elles maintiennent volontairement à un niveau bas pour relancer la dynamique du marché, mais si les taux de refinancement et taux d’emprunt d’État remontent, elles devront inévitablement répercuter ces hausses – au moins partiellement -, sur leurs taux de crédit afin de conserver leurs marges… Voilà pourquoi l’ère de la transférabilité des prêts est une ère quasi révolue.»

Quid des taux actuels ?
Les taux de crédit retrouvent ainsi des niveaux proches des plus bas historiques ! Les taux moyens sont actuellement à 1,35 % sur 15 ans, 1,55 % sur 20 ans et 1,75 % sur 25 ans, mais avec des taux planchers négociés à  0,80 % sur 15 ans, 1,12 % sur 20 ans et 1,35 % sur 25 ans pour les meilleurs profils.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée