Propriétés De Charme Et De Caractère En ANJOU
27 jan

Profitez donc de ce bon début d’année pour acheter un bien immobilier de prestige en Anjou !

Real estate agent

L’année 2017 a profité de la conjonction de plusieurs phénomènes lui permettant d’atteindre un nombre record de transactions. Alors qu’une dynamique positive se faisait sentir dans la construction, les taux de crédits immobiliers sont restés bas, malgré une tendance à la hausse, et les prix relativement stables sur l’année. « Les Français ne s’y sont pas trompés et ont profité de cette conjoncture pour lancer leurs projets immobiliers », explique Philippe Taboret, directeur général de Cafpi. Alors, 2018 sera-t-elle autant à la fête ?

Pour l’instant, le début d’année est prometteur. Profitez-en donc pour acheter un bien immobilier de prestige en Anjou ! En effet, 2018 démarre fort. Le Conseil constitutionnel vient de valider une disposition mise  en place au 1er janvier : la résiliation annuelle de l’assurance-emprunteur.
« Pour les courtiers en crédits et assurances, il s’agit d’une excellente nouvelle, indique Philippe Taboret. Elle annonce la fin d’un monopole bancaire en faveur de la liberté de choix des emprunteurs et de l’amélioration significative de leurs charges attachées à l’immobilier.» Pour rappel, depuis la loi Hamon, la résiliation était possible uniquement durant les 12 mois suivant la signature du prêt. L’amendement Bourquin, voté le 21 février 2017, avait ouvert à la résiliation annuelle tous les contrats signés à partir du 1er mars 2017. Au 1er janvier 2018, cette substitution annuelle de l’assurance-emprunteur s’est ouverte à l’ensemble des contrats en cours.

Depuis le 1er janvier 2018, autre événement : les banques ont la possibilité d’exiger que tout nouveau souscripteur d’un prêt immobilier domicilie ses revenus pendant 10 ans dans leur établissement. Mais ceci ne peut se faire sans contrepartie : le client peut ainsi obtenir des avantages certains (diminution sur le taux, frais de dossiers offerts…), clairement mentionnés sur l’offre de prêt. C’est donc l’occasion d’acheter un bien immobilier de prestige en Anjou  et de négocier !

Autre point positif : dans la continuité de la fin 2017, les taux stagnent, connaissant à la marge quelques baisses ou hausses en fonction des mois. Ainsi les taux les plus bas négociés en janvier ont atteint 0,75% sur 10 ans, 1,10% sur 15 ans, 1,25% sur 20 ans et 1,55% sur 25 ans.

O.D. / Bazikpress © Tilio & Paolo- Fotolia.com

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée